Lien

PS11 : se présenter, présenter son projet

« Parler est un besoin, écouter est un talent ». Je m’arrête un instant et je vous laisse réfléchir là-dessus … Silence.

Si, comme moi, vous êtes verbomoteur et que faire sortir des mots de votre bouche n’est pas un problème a priori, vous comprendrez que cette assertion comporte un défi dont on ne soupçonne pas la difficulté …

Pourquoi écouter dans un cours sur sur la présentation de son projet alors que la parole semble l’arme la plus adéquat à la réalisation de cette tâche ? Et bien … Parce que. Parce que tout. Parce que se présenter n’est pas parler mais écouter justement. Il est nécessaire de s’adapter à son auditoire et de savoir ce qu’on veut démontrer. On va comprendre pourquoi la communication non verbale est si importante pour faire passer des messages.

Dans le cadre d’une présentation de projet, un restaurateur aura mieux fait de venir voir son banquier avec quelques brochettes de sa spécialité plutôt qu’un long plan d’affaires soporifique. Rien de tel  qu’une bonne « mise en bouche » pour démarrer une discussion. Faites le test, vous verrez que vous aurez la possibilité d’emmener la conversation où vous l’entendrez. Le respect et la compréhension de ce que vous faites ne sera plus à démontrer ; vous pourrez vous concentrer sur ce que votre interlocuteur désire et comment il fonctionne (lire à ce propos la technique du SONCAS  du cours PS12 – techniques de négociation).

Une écoute attentive permet une prise de recul nécessaire à l’analyse de la situation et l’élaboration d’un nouveau plan d’action si vous « tombez sur un os ». Vous serez plus difficile à déstabiliser et vous donnerez l’impression de maitriser votre sujet. C’est le b-a ba de la communication, la porte d’entrée chez vos clients.

« Ecoutez vos clients ! », ce sera votre nouveau mantra, votre nouveau projet de tatoo sur l’épaule gauche, votre crédo du samedi soir à la messe de Sainte Cunégonde des Apalaches. Ecoutez vos clients et le Ciel vous le rendra … Pour certains, ce sera un peu plus compliqué que pour d’autres (suivez mon regard), mais ne dit-on pas que les premiers seront les derniers ? Et réciproquement.

Alors, que va-t-on lire de beau dans cet épisode aux couleurs très PNL (Programmation Neuro Linguistique) ? Et bien c’est simple :

  1. l’écoute
  2. la communication non verbale

Avec les thèmes suivants abordés :

  • l’empathie
  • la congruence
  • l’écoute réceptive
  • l’écoute active
  • la voix
  • l’expression du visage
  • l’apparence
  • la kinésique
  • la proxémique

Que du beau, que de l’efficace, rien que vous !

Lien

ENT02 – Equipe projet

ENT02 – Equipe projet

Dans la suite des cours de cette semaine, nous abordons aujourd’hui la dimension « leadership » du dirigeant qui aura assez rapidement des difficultés à rester seul dans son équipe. D’après Françoise Gri, le leadership « traduit la capacité d’un leader à obtenir de ses équipes une adhésion forte et durable à la réalisation d’un projet ambitieux ».

L’entrepreneur est forcément un leader puisqu’il donne l’impulsion et que sa démarche part du terrain. Son travail sur la cohérence entre son projet et lui-même (voir ENT01 – adéquation homme vs projet) lui donne une légitimité, mère de son leadership. Son défi sera donc de créer une adéquation entre le :

  • le business model (le marché) et
  • la business organisation (l’entreprise)

tout en ne perdant pas de vue l’adéquation fondamentale :

  • le porteur de projet (les aptitudes et les caractéristiques personnelles) et
  • le projet (faisabilité technique et financière)

C’est donc un double « grand écart » que nous vous proposons de réaliser avec Catal!sMTL. Pas de devoirs à la maison ou de test écrit mais « passer un contrat avec soi-même » pour mieux se connaître et savoir vers quoi on se dirige.

Construire une équipe, c’est un engagement maximum ! Vous pouvez toujours douter de ce qu’on vous raconte en ce moment, l’entrepreneur aura toujours la responsabilité du futur !

Nous abordons dans ce cours les points suivants :

  • construction de l’équipe en cercles concentriques
  • on ne lance jamais une entreprise seul(e)
  • quels apports pour les partenaires potentiels ?
  • mise au point sur les problématiques liées à la dimension équipe
  • les éléments constitutifs au leadership
  • réconciliation des logiques identitaires des porteurs de projet
  • les risques des partenariats et de l’association
  • les solutions envisageables
  • nécessité de construire une équipe avec un leader
  • que demander et quoi demander aux futurs associés

Cette présentation pose et doit poser plus de questions qu’elle n’y répond. C’est normal. Rien de pire pour un futur entrepreneur qu’un excès de confiance en soi ou une « cécité volontaire ». Vous commencez un cycle de questionnement qui vous permettra de vous remettre en question et d’éviter un échec certain.

A votre disposition pour en parler.