Lien

STR06 : se positionner en termes de choix d’activité

Après avoir développé une vision stratégique de mon secteur d’activité (voir les précédents épisodes pour plus d’acuité intellectuelle sur cette assertion absconse), je dois me positionner maintenant en termes de choix d’activités. En effet, je sais depuis peu qu’un client n’achète pas un produit ou un service mais bel et bien une « performance ». Je dois passer du « j’ai une idée précise des manques de mon industrie » à « je vais choisir un chemin d’accès au marché pour réaliser ma performance« .

Pour cela, je vais utiliser les forces concurrentielles de Porter et répondre aux question suivantes :

  1. quelle intensité intra sectorielle ?
  2. quel pouvoir de négociation des clients ?
  3. quel pouvoir de négociation des fournisseurs ?
  4. quelle menace de nouveaux entrants ?
  5. quelle menace des produits de substitutions ?
  6. enfin, quelles contraintes légales imposées par l’état (lois, règlements, normes) ?

Me poser toutes ces questions compliquées va certainement m’aider à analyser les rivalités entre les concurrents de l’industrie et évaluer l’attrait global futur de l’activité. Essayer de lever des fonds dans le secteur des télécommunications au Québec en 2014 et vous verrez de quoi je veux parler … Nos amis de Bell et Vidéotron ont tout un arsenal de mesures créatives pour nous dissuader d’essayer d’imaginer entrer sur ce marché (sic). On appelle ça dans le jargon stratégique « élever des barrières à l’entrée« . Des barrières factices naturellement mais des barrières efficaces malheureusement que quiconque normalement constitué ne pourra jamais franchir.

C’est un peu le drame de notre temps d’ailleurs de voir des concentrations massives sur certains secteurs hyper concurrentiels. Chacun essaye de protéger son morceau de viande. Est-ce que cela concerne le créateur d’entreprise ? Je dirais NON à 90%. Je pense même que cela génère des opportunités incroyables qui n’existaient pas il y a quelques années. Pour savoir comment, je vous propose de relire la grille de lecture « AG01 : 12 leçons d’agilité » 🙂

Dans ce dernier cours de stratégie, nous aborderons les thèmes suivants :

  • les forces de Porter les plus importantes en fonction du cycle de vie du produit
  • les enjeux les plus importants en fonction du cycle de vie du produit
  • « l’anticipaction » et l’incertitude liée au changement de rôle des acteurs
  • la nature du système concurrentiel : la matrice BCG2
  • les enjeux de BCG2
  • les stratégies possibles en fonction du système concurrentiel
  • diagnostic du marché et matrice SWOT
  • le Business Model Canevas comme aide au développement de votre stratégie
  • le business case de Facebook
Advertisements
Lien

STR05 : développer une vision stratégique de son secteur

J’ai envie de dire que le titre contient en lui les questions et les réponses des sujets que l’on va aborder sur ce cours. Développer une vision parce que l’acte de « voir » ce qui se passe dans le secteur n’est pas inné et qu’il faut l’apprendre, le développer et le cultiver. Comme on l’a vu dans un cours précédent de stratégie, la stratégie d’affaires vient de la nécessité des entreprises modernes à optimiser leurs ressources et leurs emplois. Elle est dérivée du grec stratos (armée) et ageîn(conduire) ou encore l’habileté à diriger et coordonner des actions afin d’atteindre un objectif.

Développer une vision stratégique serait alors « d’imaginer, de conceptualiser le plan d’action nécessaire à l’atteinte d’un objectif dans un secteur donné« . Mais quel objectif ? Celui, extrêmement compliqué, de concevoir une offre qui a de la valeur pour les clients. Je vous laisse méditer là-dessus un petit moment et je vais en profiter pour m’enfiler une crème molle. On en reparle après …

Première nouvelle, un client n’achète pas un produit ou un service mais une « performance ». Personnellement, j’ai mis un gros moment avant de comprendre la portée exacte de ce qui précède (une offre qui a de la valeur pour les clients et le client achète une performance) … Tant qu’on n’a pas intégré ces deux assertions, ce n’est vraiment pas la peine de commencer la rédaction de son plan d’affaires. C’est du temps de perdu, du temps de gâché, du temps de déprime en devenir (votre projet ne verra jamais le jour, je peux vous l’assurer !).

Lire ce cours, c’est comprendre le lien ténu qui existe entre une offre et une demande, c’est comprendre la différence entre deux offres identiques, l’une qui réussit, l’autre qui échoue. Quelle est la nature de la performance que je souhaite vendre ? Qu’est-ce que cela implique dans la chaîne de valeur de mes produits ? Autant de questions fondamentales pour vous aider à trouver votre VRAIE proposition de valeur. 

Dans cette présentation, nous aborderons les thèmes « stratégiques » suivants :

  • quelle est la technologie que je maîtrise ? (question de mes avantages concurrentiels potentiels)
  • identifier les base de l’offre et de mon activité (pré remplissage du Business Model Canvas)
  • le triangle stratégique comme grille d’analyse (un outil très puissant)
  • comprendre les enjeux stratégique du secteur
  • une réflexion par itération
  • la validation des hypothèses risquées
  • quels éléments de structure retenir ?
  • le système d’analyse des forces concurrentielles de Porter
  • business case des consoles de jeux vidéos