Lien

ENT02 – Equipe projet

ENT02 – Equipe projet

Dans la suite des cours de cette semaine, nous abordons aujourd’hui la dimension « leadership » du dirigeant qui aura assez rapidement des difficultés à rester seul dans son équipe. D’après Françoise Gri, le leadership « traduit la capacité d’un leader à obtenir de ses équipes une adhésion forte et durable à la réalisation d’un projet ambitieux ».

L’entrepreneur est forcément un leader puisqu’il donne l’impulsion et que sa démarche part du terrain. Son travail sur la cohérence entre son projet et lui-même (voir ENT01 – adéquation homme vs projet) lui donne une légitimité, mère de son leadership. Son défi sera donc de créer une adéquation entre le :

  • le business model (le marché) et
  • la business organisation (l’entreprise)

tout en ne perdant pas de vue l’adéquation fondamentale :

  • le porteur de projet (les aptitudes et les caractéristiques personnelles) et
  • le projet (faisabilité technique et financière)

C’est donc un double « grand écart » que nous vous proposons de réaliser avec Catal!sMTL. Pas de devoirs à la maison ou de test écrit mais « passer un contrat avec soi-même » pour mieux se connaître et savoir vers quoi on se dirige.

Construire une équipe, c’est un engagement maximum ! Vous pouvez toujours douter de ce qu’on vous raconte en ce moment, l’entrepreneur aura toujours la responsabilité du futur !

Nous abordons dans ce cours les points suivants :

  • construction de l’équipe en cercles concentriques
  • on ne lance jamais une entreprise seul(e)
  • quels apports pour les partenaires potentiels ?
  • mise au point sur les problématiques liées à la dimension équipe
  • les éléments constitutifs au leadership
  • réconciliation des logiques identitaires des porteurs de projet
  • les risques des partenariats et de l’association
  • les solutions envisageables
  • nécessité de construire une équipe avec un leader
  • que demander et quoi demander aux futurs associés

Cette présentation pose et doit poser plus de questions qu’elle n’y répond. C’est normal. Rien de pire pour un futur entrepreneur qu’un excès de confiance en soi ou une « cécité volontaire ». Vous commencez un cycle de questionnement qui vous permettra de vous remettre en question et d’éviter un échec certain.

A votre disposition pour en parler.