Vidéo

Comment démarrer un startup ? par Peter Thiel

screen-shot-2014-10-08-at-7-34-28-pm

On va commencer les cours d’entrepreneuriat cette semaine par une lecture à Stanford par le milliardaire ultralibéral et quelque peu décrié Peter Thiel. Le cours est tenu par Sam Altman, Directeur du l’incubateur de Stanford « Y Combinator » (mon rêve …). Chaque semaine, une nouvelle célébrité des IT vient donner sa vision du monde.

Vous pouvez regarder le cours entier ci-dessous :

Bon, comme vous n’avez pas le temps, que c’est en anglais et que Thiel a le charisme d’une moule, je vous ai fait un bref résumé en 3 idées principales qui laissent à réfléchir :

« La concurrence, c’est pour les perdants ! »

Peter Thiel (co fondateur de PayPal ndlr) nous dit que l’entrepreneur doit toujours chercher à créer un monopole s’il désire réussir. Il affirme que les startups qui réussissent, de Google à Facebook, se sont toutes tailler des niches de marché bien à l’abri des radars des entreprises déjà établies.

Facebook, par exemple, a commencé avec une base clientèle de 10.000 étudiants de la Ivy League américaine (les universités les plus cotées aux USA ndlr). Après s’être répandu comme le virus ébola en Afrique, il a ouvert les inscriptions à toutes les universités, ensuite aux collèges et enfin au monde. « Aller chercher de petits marchés dans un premier temps » conclut-il.

« Tu veux être la dernière société arrivée dans une catégorie. C’est celle qui a réellement le plus de valeur »

Pas besoin de créer un nouveau genre ou un nouveau marché pour réussir. Bien au contraire. L’iPhone n’était pas le premier des téléphones intelligents. En 2007, il existait déjà tout plein de « smartphone » avec des applications au moment du lancement de l’iPhone, des Windows en passant par les Palms (je confirme). Pourtant Apple a remporté la mise. Tout comme Facebook et Google qui sont arrivés sur des marchés déjà bien établis. Pourquoi ? Parce qu’ils étaient les derniers de leur espèce à arriver.

« Je suis assez sceptique concernant la méthodologie Lean Startup. Je pense que les sociétés les plus performantes ont apporté une amélioration « quantique » qui les a différenciées de leur concurrents directs. »

Peter Thiel répondait à une question à propos de la méthode « Lean Startup » (enseignée chez Catalis ndlr) qui recommande des améliorations « régulières » et continues (les fameux pivots). D’après lui, cette méthodologie de « tests » perpétuels crée une « obsession » du test utilisateur et un manque de confiance en soi. Or, toujours d’après Thiel, créer une entreprise c’est avant tout créer quelque chose d’extraordinaire qui est bien au-dessus de la moyenne des propositions de valeur de la catégorie dans laquelle on s’insère. L’algorithme PageRank de Google était bien au-dessus de ce que proposait Alta Vista ou les grands noms qui existaient au début des années 2000 et dont on a perdu la trace aujourd’hui.

En résumé, on peut adhérer ou non aux propos de Peter Thiel mais il pose des questions intéressantes auxquelles nous essayons de répondre chez Catal!s. Je peux vous assurer sans me vanter que vous ne ressortirez pas indemne de ce que vous apprendrez … 🙂

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s