Lien

PS07 : mon projet peut-il réussir ?

C’est LA grande question que tout le monde se pose avant de lancer son entreprise. Naturellement, si j’avais la réponse à cette question, je serais riche à l’heure actuelle. On viendrait me consulter de partout et on me ferait des offrandes faites de fruits exotiques, d’esclaves dansant nues, … Bon, j’arrête, ce n’est pas le sujet 🙂 Je voulais simplement dire que je serais doté de pouvoirs surhumains de divination et d’immortalité que personne ne possède à l’heure où j’écris cet article. « Je sais que je ne sais rien » disait la Pythie de Delphes …

Cette longue introduction pour vous sensibiliser sur un point qu’on a déjà vu dans le cours (PS06) sur la gestion des risques : l’entrepreneur est un devin, il fait de la prospective, il cherche à connaître les risques avant qu’ils n’arrivent. C’est un caractère avant d’être un surhomme, un filou avant d’être un homme d’affaires, un instinctif avant d’être un diplômé … Une personnalité particulière donc qui cherche à s’adapter aux situations plus qu’elle ne cherche à adapter les situations à ses envies ou à ses phantasmes.

Un proverbe de la Silicon Valley (sic) dit « si une idée vaut 1 et un plan d’affaires 10, un entrepreneur vaut 100 ! » Je suis persuadé qu’il est nécessaire de prendre cette valorisation en compte si on veut réussir son projet. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise idée, il y a des personnalités qui cherchent à « progresser » (du latin pro gradare, aller pour). Créer une entreprise, c’est un acte mystique et mystérieux où l’on cherche à changer le monde. Pour soi, pour les autres, pour … on ne sait pas vraiment en fait.

A petites touches impressionnistes, on dépeint les facteurs clés de succès de l’entrepreneur. Ils apparaissent en négatif contre tous les clichés post modernes qu’on a bien voulu collé sur ces aventuriers des temps modernes. On peut même affirmer que la réussite d’un projet, c’est la construction d’un réseau de personnes et de partenaires qui sont susceptibles de suivre le créateur n’importe où ! Autrement dit, êtes-vous capable d’inspirer confiance ?

Il n’existe pas de réponse simple à cette question. Elle est très culturelle et intimement liée à la société dans laquelle vous évoluez. Un article à tendance sociologique pourrait être rédigé à ce propos d’ailleurs. Je ne crois pas qu’il y ait d’études réalisées sur ce sujet. Au Québec, société bi culturelle, je sens qu’on oscille entre un « just do it » anglo saxon et un « pêché véniel de l’excès de confiance en soi » très catholique. De quoi devenir rapidement schizophrène. Il faudra choisir son camp si on veut 10.000 entrepreneurs de plus par an sur la région de Montréal …

En tout état de cause, je vous conseille vivement la lecture de ce cours ultra puissant qui aborde les thèmes suivants :

  • qu’est-ce qui me fait croire que mon projet va réussir ?
  • valeur = différenciation sur coût total de possession
  • différenciation et valeur d’usage
  • différenciation et valeur de signe
  • valeur et coût total de possession
  • faire du marketing, c’est rendre le rêve possible
  • faire des affaires, c’est tenir ses promesses
  • quelle politique « d’attaque » des marchés ?
  • théorie des cycles économiques de Schumpeter
  • la crise, c’est la vie !
  • avez-vous une idée de votre chemin à 3 ans ? (road map)
  • réussir son échec : l’exemple d’entrepreneurs qui ont d’abord échoué

Pour filer un peu plus la métaphore, on pourrait dire que vos échecs vont conditionner vos réussites futures. Si vous refusez d’échouer, vous ne « réussirez » probablement jamais. C’est la loi en forme de paradoxe de la création d’entreprise.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s